ECPAT Belgique est partenaire associé du projet européen Don't Look Away (2012-2015). Coordonnée par ECPAT France et planifiée par 6 groupes ECPAT (Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Luxembourg, Pologne et France), la campagne « Don’t Look Away » est une campagne de prévention aux risques d’exploitation sexuelle des mineurs dans le cadre de la prochaine Coupe du Monde de football qui aura lieu en juin 2014 au Brésil.

Objectif de la campagne

Ce projet a quatre objectifs principaux:

  • Etablissement d’une information de qualité sur le tourisme sexuel impliquant des enfants et analyse de la faisabilité pour la mise en œuvre ou le renforcement des structures d'information dans 5 pays d’Afrique subsaharienne
  • Sensibilisation des voyageurs et du grand public sur le tourisme sexuel impliquant des enfants en se concentrant sur les événements sportifs
  • Création ou renforcement des mécanismes de signalement en ligne dans 16 pays européens en collaboration avec la Police et promotion auprès du grand public des mécanismes de signalement
  • Réalisation de 60 sessions de formations pour les professionnels du tourisme et de 111 sessions dans les écoles de tourisme, développement d’une formation et d’un séminaire en ligne et création d’une application smartphone

Cette campagne vise à sensibiliser les voyageurs qui se rendront à la Coupe du Monde de football, en particulier les supporters, sur les lois concernant le recours à la prostitution des mineurs, les conséquences pour les enfants victimes et les risques de « tentation » dans un contexte particulièrement festif et exotique.

La campagne « Don’t Look Away » ne veut pas stigmatiser les supporters de football mais au contraire les informer et les sensibiliser. Les supporters de football ne constituent pas particulièrement un groupe à risque mais pourraient se retrouver dans des situations dans lesquelles ils deviendraient des « touristes sexuels occasionnels », c’est-à-dire des touristes qui se laissent tenter par une « expérience » avec un mineur en situation de prostitution.

Diffusion de la campagne

La campagne est relayée par les 6 groupes ECPAT partenaires du projet et s’appuie à différents niveaux sur des partenaires associés dans 16 autres pays : Afrique du Sud, Belgique, Brésil, Bulgarie, Espagne, Gambie, Italie, Kenya, Madagascar, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Ukraine, Sénégal et Suisse.

En tant que partenaire associé, ECPAT Belgique a pour mission de promouvoir la plateforme européenne de signalement et de diffuser en Belgique l’ensemble du matériel de la campagne via internet, les réseaux sociaux, ses partenaires et les salons de tourisme.

Activités réalisées en 2013

Les 13 et 14 juin 2013, ECPAT France a organisé une réunion internationale d’experts à Varsovie auquel ECPAT Belgique a participé en tant que groupe associé. Cette réunion s’est focalisée sur la lutte contre le tourisme sexuel impliquant des enfants durant les grands évènements sportifs et l’échange de bonnes pratiques afin que le Brésil, qui accueillera la Coupe du Monde de football en 2014 et les Jeux Olympiques en 2016, puisse bénéficier de l’expérience de pays comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne/Autriche, l’Afrique du Sud ou la Pologne/Ukraine qui ont accueilli récemment des grands rassemblements sportifs.

La campagne a été officiellement lancée à l’occasion du salon International French Travel Market Top Resa à Paris le 24 septembre 2013.  Au cours du mois de novembre, ECPAT France a diffusé le matériel de la campagne à l’ensemble des partenaires du projet.

Activités entreprises en 2014

Dans le cadre de la campagne Stop Prostitution Enfantine, ECPAT Belgique a repris le spot « Ne détournez pas le regard » d’ECPAT France pour sensibiliser le public aux risques d’exploitation sexuelle des enfants à l’occasion de la Coupe de Monde 2014. Cette campagne a été largement diffusée par des réseaux partenaires. Elle a été couplée d’une conférence de presse, à un FAQ ainsi qu’à deux analyses réalisées sur le sujet.

La campagne est soutenue par des footballeurs brésiliens bien connus, tels que Kaká et Juninho, et s’adresse à tous les voyageurs participant à la Coupe de Monde 2014. Avec près de 60 millions d’enfants au Brésil et 12 villes accueillant la Coupe du Monde, l’augmentation du nombre de touristes peut également faire augmenter les risques d’exploitation sexuelle des enfants. La campagne donne les moyens de signaler les cas suspects via le site européen  www.reportchildsextourism.eu ou via la ligne d’urgence nationale www.jedisstop.be.

 

SupporterResponsable

 

Du 8 au 10 octobre, ECPAT Belgique a participé à la Formation de formateurs organisée pour donner aux groupes ECPAT les outils nécessaires afin de former le personnel du secteur privé à la problématique de l'exploitation sexuelle commerciale des enfants.