ECPAT Belgique s’expose à Science Expo

Science Expo est une exposition de projets scientifiques par et pour les jeunes qui se tient chaque année à Bruxelles.

L’exploitation sexuelle des enfants n’a rien à voir avec les mathématiques. Vraiment ?

Au sein du salon, il y a le « Village Society », afin de faire réfléchir les jeunes autour de questions sociétales. Le thème de cette année était les violences liées au genre. ECPAT Belgique se devait donc d’y participer !

Nous avons mené différentes activités autour de la sécurité en ligne afin de conscientiser les ados aux risques d’exploitation sexuelle. Très instructif pour eux… et pour nous !

À vous qui partez en voyage

Cher voyageur, voyageuse,

Vous pour qui la période de Pâques est synonyme de congés et d’œufs en chocolats. Vous qui vous apprêtez à emballer vos affaires dans de grandes valises pour vous envoler quelques temps loin du train-train quotidien. Vous qui partez en voyage…

A l’endroit où vous vous rendrez, comme partout ailleurs dans le monde, des enfants sont victimes d’abus et d’exploitation sexuelle. Pour eux, ce ne sont pas des vacances.

Lire la suite >

Silence et pouvoir – pourquoi les victimes d’abus sexuels se taisent

Difficile d’ignorer les récentes affaires surmédiatisées concernant les abus sexuels subis par les femmes dansdifférents milieux. Que ce soit dans le cadre de l’affaire Weinstein, du scandale Oxfam, ou des abus commis par le médecin sportif Larry Nassar, un point commun s’impose : les victimes se trouvaient prise dans l’étau d’un rapport de domination entre elles et leur abuseur. Lire la suite >

Soutenir ECPAT Belgique lors des 20km de Bruxelles

Que vous soyez sportif ou non, vous pouvez nous aider à relever ce défi solidaire ! À l’occasion des 20 km, ECPAT Belgique forme une équipe de coureurs et de parrains motivés, afin de lever des fonds pour défendre les enfants victimes d’exploitation sexuelle.                        Lire la suite >

 

Questionnons les idées reçues

En février 2018, ECPAT International et Interpol ont publié l’étude Towards a Global Indicator on Unidentified Victims in Child Sexual Exploitation Material. Cette recherche, quantitative et qualitative, s’est appuyée sur l’analyse de différents médias représentant l’abus sexuel et/ou l’exploitation sexuelle d’enfants non identifiés sélectionnés dans la base de données d’Interpol. Lire la suite >

Comment améliorer la protection des enfants contre les abus sexuels dans l’humanitaire ? Le point de vue d’ECPAT Belgique

Le 9 février 2018, la presse révélait des allégations affectant Oxfam UK : certains membres du personnel humanitaire auraient payé pour avoir des rapports sexuels avec des jeunes femmes locales, peut-être mineures, après le séisme en Haïti (2010). Ce qui est reproché à Oxfam n’est pas tant le comportement de ses employés – aucune ONG n’étant à l’abri d’une infraction à son code de conduite – mais la manière dont les faits ont été traités. Lire la suite >

« Messenger Kids », un jeu d’enfants ?


Un enfant de six ans pourra à présent disposer de son propre compte Messenger, application de messagerie mobile de Facebook. En décembre dernier, le géant des réseaux sociaux, a annoncé le lancement d’une version de cette application uniquement destinée aux enfants.

Lire la suite >

Derrière une étroite fenêtre, les mythes de la prostitution estudiantine

 

Derrière une étroite fenêtre, encadrée de néons rouges, une jeune fille à l’air studieux semble absorbée par sa lecture. Pourtant, sa chambre, typique de celle d’une étudiante, donne sur la rue comme le ferait une carrée de prostitution.

Lire la suite >

ECPAT International reçoit le prix « Crimes against Children » d’INTERPOL

Crimes against Children

Lors de la journée européenne de lutte contre les abus sexuels, ECPAT International a reçu le  prestigieux prix «Crimes against Children» d’INTERPOL, qui récompense ses efforts pour prévenir l’exploitation sexuelle des enfants et défendre ses victimes.

Lors de la remise du prix, la Directrice d’ECPAT a rendu hommage aux 103 membres – dont ECPAT Belgique.

« Grâce à la recherche, au plaidoyer, à la prestation de services directs aux enfants, à la sensibilisation et aux campagnes, les membres du réseau ECPAT apportent un changement positif dans la vie des enfants. »

Elle a ajouté : « En raison de la nature clandestine de l’exploitation sexuelle des enfants, l’obtention de données fiables est difficile.
Néanmoins, nous savons que le nombre de victimes est très important et que très souvent ces enfants souffrent en silence. »

Conférence finale du projet ReACT à Berlin

Afin de clôturer le projet ReACT, une conférence finale s’est tenue à Berlin le 22 septembre.

49 professionnels de terrain provenant de 10 pays (Belgique, Allemagne, France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Turquie, Albanie, Italie, Autriche, Bulgarie) se sont réunis afin d’échanger leurs expériences et bonnes pratiques en termes de lutte contre la traite des enfants.

Conférence Berlin

REACT BERLIN

La fin d’un projet mais le début d’initiatives pérennes pour former les tuteurs et avocats.