La traite des enfants à des fins sexuelles vise le recrutement, le transport, l’hébergement ou l’accueil d’enfants à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières d’un pays, par le recours à la force ou la menace de recours à la force, l'enlèvement, la fraude, la tromperie, l'abus d’autorité ou d’une situation de vulnérabilité afin de les exploiter sexuellement dans la prostitution, la pornographie ou les mariages forcés.

La traite des êtres humains est considérée comme le troisième trafic le plus lucratif au monde derrière le trafic de drogue et le trafic d’armes. L’exploitation sexuelle représente une part très importante de la traite des êtres humains.

Des études récentes réalisées par ECPAT montrent qu'un nombre croissant d'enfants sont victimes de traite à l'intérieur même des frontières d'un pays et que cela se produit aussi bien dans les pays en développement que dans les pays développés comme en Europe et en Amérique du Nord.

D'après les chiffres de la police fédérale belge, 399 cas d'exploitation sexuelles ont été enregistrés en 2015 dans le pays.

(Source: GRETA - Rapport concernant la mise en oeuvre de la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par la Belgique)

Pour aller plus loin sur la traite des enfants à des fins sexuelles : 

Combattre la traite des enfants à des fins sexuelles, Questions-Réponses.   Combattre la traite des enfants à des fins sexuelles, Questions- Réponses

 

Child Trafficking for Sexual Purposes Child Trafficking for Sexual Purposes (Child and Youth Version)