Victimes et pas délinquants!

Un enfant forcé de commettre une infraction (vol, vente de drogue, etc.) dans le cadre de son exploitation ne devrait pas être poursuivi. Néanmoins, cette disposition légale peine à être mise en œuvre dans les différents pays européens. Par conséquent, de nombreux enfants victimes sont encore considérés comme délinquants.

 

PARIS

 

Dans le cadre du projet ReACT, une conférence a été organisée à Paris (5 et 6 octobre). Elle a rassemblé une quarantaine d'experts venant de 7 pays européens afin d’améliorer l’identification et la protection des enfants victimes de traite à des fins de criminalité forcée. La Belgique a présenté une initiative unique: le centre Espéranto qui accueille des enfants victimes de traite.

Conférence finale du projet ReACT à Berlin

Afin de clôturer le projet ReACT, une conférence finale s’est tenue à Berlin le 22 septembre.

49 professionnels de terrain provenant de 10 pays (Belgique, Allemagne, France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Turquie, Albanie, Italie, Autriche, Bulgarie) se sont réunis afin d’échanger leurs expériences et bonnes pratiques en termes de lutte contre la traite des enfants.

Conférence Berlin

La fin d’un projet mais le début d’initiatives pérennes pour former les tuteurs et avocats.

Formation ReACT pour les avocats

Le 18 mai 2017, dans le cadre du projet ReACT, ECPAT Belgique a donné une formation au Barreau de Bruxelles. Cette formation visait spécifiquement les avocats des mineurs étrangers non accompagnés. Elle a été donnée en collaboration avec deux centres d'accueil pour victimes de traite (Espéranto et PAG-ASA).

Barreau de Bruxelles

Cette formation a été l'occasion d'échanges très utiles sur comment mieux identifier et accompagner les enfants victimes de traite. Etant donné la satisfaction des participant-e-s et la nouveauté de l'initiative, c'est une formation à refaire très vite!

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Mineur étranger non accompagné en Belgique : quels sont tes droits ?

Dans le cadre du projet ReACT, ECPAT Belgique a produit une vidéo et un dépliant pour informer les mineurs étrangers non accompagnés de leurs droits en Belgique (accès à un tuteur, à un médecin, procédure de séjour, etc.). Ces matériels fournissent l’information nécessaire dans un langage simple, clair et concis. Ils ont été traduits en 13 langues : français, anglais, néerlandais, allemand, arabe, vietnamien, chinois, albanais, roumain, bulgare, pachtou, farsi et pidgin-anglais.

Leaflet ReACT FR

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

ECPAT Belgique au Conseil de l’Europe

Le 1er mars, ECPAT Belgique a été invité au Conseil de l’Europe afin de présenter le rapport européen ReACT « Better support, better protection » aux 47 Etats membres. Ce rapport contient de nombreuses recommandations pour aider les avocats et tuteurs à mieux identifier et prendre en charge les enfants victimes de traite.

Cette session a également été l’occasion de présenter la vidéo et le dépliant ReACT créés à destination des enfants pour les informer de leurs droits. Ces outils ont reçu un accueil très favorable et ont été intégrés comme bonne pratique dans le récent rapport du Conseil de l’Europe « La protection des enfants réfugiés contre les abus sexuels ».

17191951_1553789557983269_7584745524633133294_o

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Formation de formateurs ReACT

Dans le cadre du projet ReACT, ECPAT Belgique a participé à une formation de formateurs à Leiden (Pays-Bas) sur la traite des enfants. Cette initiative a rassemblé un panel varié de professionnels (tuteurs, avocats, policiers, membres d’ONG, etc.) venant de cinq pays (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Royaume-Uni). L’objectif était de renforcer les capacités des participants afin de mieux identifier et protéger les enfants victimes de traite, ainsi que d’échanger les bonnes pratiques et expériences.

NNET3398

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »