ECPAT forme 90 tuteurs sur la traite des enfants

Dans le cadre de son projet ReACT, ECPAT Belgique a organisé trois formations pour les tuteurs de mineurs étrangers non-accompagnés afin de mieux identifier les potentielles victimes de traite et de pouvoir les orienter.

formation tuteur

Les formations ont rassemblé une nonantaine de tuteurs et de professionnels de terrain.

Au vue de son succès, l’initiative sera reproduite dans les prochains mois en collaboration avec nos partenaires : le Service des Tutelle, l’Office des Etrangers, Caritas International Belgique ainsi que les centres pour (mineurs) victimes de traite.

Journée mondiale contre la traite des êtres humains

A travers le monde, près d'un tiers des victimes de traite des êtres humains sont des enfants. En cette journée de mobilisation internationale, ECPAT Belgique rappelle l'importance de la prévention pour éviter que des enfants ne deviennent victimes de traite. Il y a peu, nous avons publié une brochure pour informer les mineurs étrangers non accompagnés potentiellement victimes de traite de leurs droits en Belgique. N'hésitez pas à la diffuser! Ensemble, agissons contre la traite des êtres humains!

Blue Heart Campaign

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Quelle protection pour les enfants victimes de traite en Belgique?

Comment les enfants potentiellement victimes de traite sont-ils identifiés et protégés en Belgique ? Quel rôle les tuteurs et les avocats peuvent-ils jouer ? ECPAT Belgique a tenté d’y répondre en effectuant une vingtaine d’interviews avec des acteurs de terrain ainsi qu’une recherche approfondie dans la littérature existante. L’étude se clôture par une série de recommandations à destination de différents services. Elle est basée sur une recherche effectuée dans le cadre du projet européen ReACT (Reinforcing Assistance to Child victims of Trafficking), mené en partenariat avec ECPAT Allemagne, ECPAT France, ECPAT Pays-Bas et ECPAT Royaume-Uni.

Didier Reynders dit STOP !

Ariane Couvreur d'ECPAT Belgique & Didier Reynders, Ministre des Affaires Étrangères

Le 6 novembre s'est tenue la conférence de presse du lancement du site Je dis STOP en présence du Ministre des Affaires Étrangères, Didier Reynders.

Cet outil, véritable innovation en matière de lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants, a bénéficié d'un large auditoire et de l'intervention du Ministre, qui s'est longuement exprimé sur l'importance et le rôle du site Je dis STOP.

M. Reynders n'était pas le seul, de nombreux journalistes ainsi qu'un collectif motivé incluant tous les partenaires du Groupe STOP, ainsi que certains sponsors financiers avaient fait le déplacement afin de soutenir l'initiative.

A rappeler d'ailleurs que ce site est une initiative du Groupe STOP, composé de la Police, des Affaires étrangères, de la Défense, de la Justice (Service de la Politique criminelle), de la Fédération de l’Industrie du Tourisme, de la Fédération Royale Belge des transporteurs et des prestataires de services logistiques, de Plan Belgique, de Child Focus, de la Fondation Samilia et d’ECPAT Belgique. Il a été développé par Now.be.

Article de presse Métro et Libre Belgique

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Convention de New York, 65 ans après

La vice-Première ministre de Belgique, ministre de l’Intérieur et de l’Egalité des chances, Joëlle Milquet, et Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes ont organisé conjointement une conférence inter-ministérielle « La Convention de New York 65 ans après : constats et perspectives » à Bruxelles le 30 septembre.

Cette conférence visait à actualiser les politiques en matière de lutte contre la traite des êtres humains et l’exploitation de la prostitution d’autrui et a rassemblé une quinzaine de délégations ministérielles venues de l’Union européenne durant une table-ronde, présidée par la Reine Mathilde.

La Reine Mathilde, entourée des Ministres Milquet et Vallaud-Belkacem
La Reine Mathilde, entourée des Ministres Milquet et Vallaud-Belkacem

Mark Capaldi, Head of Research and Policy chez ECPAT International, a été invité à présenter le résultat de son étude "La légalisation de la prostitution augmente-t-elle la traite des femmes et des enfants à des fins sexuelles?".

La journée s’est clôturée par la Déclaration de Bruxelles appelant à lutter contre l’exploitation d’autrui mais aussi à renforcer la prévention de la prostitution.

 

Source: Fondation Samilia

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Conférence finale du projet PAHT à Bucarest

ECPAT Belgique a pris part à la deuxième année du projet "Parliamentarians Against Human Trafficking", visant à mettre en place au sein de l'Union européenne un réseau de parlementaires nationaux faisant de la traite des êtres humains une priorité.

Le réseau compte à présent des parlementaires nationaux d'une quinzaine de pays qui ont participé au projet, notamment via des conférences et des séminaires dans les pays participants.

ECPAT Belgique a réussi à mobiliser les parlementaires belges Nahima Lanjri et Vanessa Matz afin de participer au projet.

La conférence finale a eu lieu à Bucarest les 26 et 27 juin. Katlijn Declercq, administratrice d'ECPAT Belgique et Représentante régionale de l'Europe de l'Ouest au CA d'ECPAT International, a modéré la discussion clôturant le premier jour de la conférence.

Conférence finale du projet "PAHT" à Bucarest
Conférence finale du projet "PAHT" à Bucarest

 

Source: PAHT

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Réunion annuelle pour le projet Mario, Budapest

ECPAT Belgique est partenaire du projet "Mario II" mené par Terre des Hommes International à Budapest.

Le projet a pour objectif d'offrir une meilleure protection aux enfants migrants, particulièrement en provenance des pays de l'Europe de l'Est et du Sud-Est. Il se décline à la fois sur le terrain, via le renforcement des dispositifs de protection nationaux, mais aussi au niveau politique, en plaidant pour une meilleur protection des enfants migrants à l'échelon européen. Avec le bureau de Terre des Hommes à Bruxelles, ECPAT Belgique est responsable du volet lobbying et a pour mission de suivre, évaluer et stimuler les politiques en la matière.

Participants du projet Mario II
Participants du projet Mario II

 

ECPAT Belgique a donc été invité à participer à la première réunion annuelle du projet Mario II à Budapest (21 juin 2013), et, avec Terre des Hommes Bruxelles, il a présenté le travail de lobbying effectué à Bruxelles pour une meilleure protection des enfants migrants.

Exposé de Pierre Cazenave, coordinateur du projet
Exposé de Pierre Cazenave, coordinateur du projet

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »