Une projection percutante

Salle comble pour la première de “By the name of Tania” à Bruxelles! La projection, organisée à l’occasion de l’EU Anti-Trafficking Day 2019 n’a pas laissé les 120 participants indifférents et a donné lieu à un échange captivant avec les co-réalistrices et l’asbl PAG-ASA, qui vient en aide aux victimes de traite des êtres humains.

Basé sur des témoignages réels, « By the name of Tania » raconte l’histoire d’une adolescente contrainte de se prostituer dans la région des mines d’or du Pérou. Piégée par de fausses promesses d’emploi, la jeune femme se retrouve peu à peu dépossédée de ses droits, et plus profondément de son identité. En retraçant avec beaucoup de respect le parcours de Tania, ce film redonne une voix à ces adolescentes qui en ont été privées.

Une belle façon de clôturer la « Quinzaine de la Solidarité Internationale » organisée par la Ville de Bruxelles, qui a soutenu l’évènement.

Kick off du projet CAPISCE

Depuis octobre 2019, ECPAT Belgique est partenaire du projet CAPISCE (Child victims of trafficking : Access to Protection and Information based on their Specific needs during Criminal investigation and procEedings).

L’objectif du projet est de renforcer la protection des enfants victimes de traite durant les procédures judiciaires. Au travers d’une recherche, ECPAT Belgique analysera les dispositifs existants en la matière afin d’identifier les bonnes pratiques et les améliorations nécessaires pour que le système judiciaire puisse répondre de manière plus adéquate aux besoins des enfants victimes de traite.

Un module de formation à destination des interprètes sera également créé. Il abordera différents aspects: la législation, l’approche psychologique, les bases éthiques afin que ces professionnels intègrent activement à le respect des droits de l’enfant dans leur pratique.

Ce projet est mené en partenariat avec ECPAT Italie, ECPAT France, ECPAT-DCI Nederland et EULITA. Il est financé par l’Union européenne pour une durée de deux ans.

Un secteur mieux outillé

Les travailleurs et travailleuses du secteur de l’aide à la jeunesse sont en première ligne pour détecter des cas potentiels d’exploitation sexuelle et de traite des enfants. Or, ils et elles sont souvent peu outillé-e-s pour pouvoir repérer les signes inquiétants et prendre les mesures adéquates pour protéger les victimes.

En partenariat avec l’Administration générale de l’Aide à la Jeunesse, le SPF Justice, ainsi que les centres pour (mineurs) victimes de traite PAG-ASA, Sürya et Espéranto, ECPAT Belgique a organisé la deuxième formation pour le secteur de l’aide à la jeunesse.

Au programme: découvrir les indicateurs de traite des enfants, comprendre le rôle des centres spécialisés, avoir un meilleur aperçu des profils des victimes mineures en Belgique, résoudre des cas concrets en sous-groupe, et tout cela, au moyen de méthodes interactives et participatives!

Vivement la troisième édition!

Save the date! By the name of Tania

A l’occasion de la sortie du film « By the name of Tania » et de l’EU Anti-Trafficking Day, ECPAT Belgique vous invite à une soirée à la fois instructive et riche en émotions le 18 octobre à 19 heures au Cinéma Palace à Bruxelles.

Lire la suite

La non sanction des victimes de traite enfin inscrite dans la loi belge

Imaginez une mineure nigériane contrainte de se prostituer avec de faux documents. Ou encore, des enfants obligés de commettre des vols en bande organisée. Tout en étant victimes de traite des êtres humains, ces mineurs sont également auteurs d’infractions commises sous la contrainte. La justice peut-elle les poursuivre ? Oui, mais depuis le 1er juillet 2019, ces victimes ne peuvent plus être sanctionnées pour les infractions qui résultent de leur exploitation.  

Lire la suite

Je dis STOP: à vous d’agir!

Vous partez en voyage à l’étranger cet été? Restez vigilant et aidez nous à lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants, même dans un autre pays.

James saw a tourist with a local teenage girl dancing intimately in Kenya.
Lire la suite

Nous avons déménagé!

Depuis le 1er août, ECPAT Belgique assure la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants depuis un espace de co-working au sein de Impact House.

Lire la suite

Communiqué de presse – Journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains

Récemment, des disparitions de mineurs vietnamiens ont été relayées dans la presse flamande. En cette journée mondiale consacrée à la lutte contre la traite des êtres humains, ECPAT Belgique alerte sur la nécessité absolue de consacrer davantage de moyens à l’identification et la protection des enfants victimes de traite.

Abus sexuels de mineurs dans l’Eglise : l’obligation de dénoncer, une réelle avancée ?

Le 9 mai dernier, le Pape François a introduit un nouveau décret dans le droit canon obligeant la dénonciation des cas de violences sexuelles sur mineurs. Ce texte était très attendu par les victimes, tient-il toutes ses promesses ?

Lire la suite

East meets West

Comment renforcer la collaboration entre les membres ECPAT venant des régions de l’Est et de l’Ouest de l’Europe ? Échange de bonnes pratiques très enrichissant le 16 mai dernier à Vienne, où ECPAT Belgique a présenté le projet (Dé)clic.

De nombreuses idées de projets communs ont émergé à l’issue de cette session, qui rassemblait une trentaine de groupes venus d’Europe et d’Asie Centrale. ECPAT Belgique a également donné une présentation sur les financements européens disponibles, afin de trouver des pistes pour concrétiser ces futurs projets.