Une vidéo interpellante sur la prostitution d’enfants en Belgique

L’exploitation sexuelle d’enfants dans la prostitution, est-ce que ça existe en Belgique?

C’est la question que nous a posée John, de Would You React, une chaîne qui fait des expériences sociales sur des sujets de société. 

Dans le cadre de l’épisode #64, Sherley, 9 ans, a accepté de jouer (avec l’accord de ses parents!), le rôle d’une enfant forcée de se prostituer dans le quartier Yser, afin d’observer la réaction des passants. Lire la suite …

Majorité sexuelle : l’intérêt de l’enfant d’abord

Chez ECPAT Belgique, que pense-t-on de l’abaissement de l’âge de la majorité sexuelle?

Nous relayons l’opinion de la Coordination des ONG pour les droits de l’enfant, dont ECPAT Belgique est membre, qui a publié une carte blanche à ce sujet. Lire la suite

Les premiers enfants sont détenus dans le centre fermé, malgré la mobilisation

Malgré la forte opposition de plus de 300 organisations, dont ECPAT Belgique, les premiers enfants ont été enfermés aujourd’hui dans le nouveau centre fermé pour familles à côté de l’aéroport de Bruxelles-National. La société civile belge, tout comme un grand nombre d’institutions internationales, estiment que la détention viole les droits des enfants et demandent une interdiction de la détention d’enfants. Lire la suite

Rejoignez la campagne Blue Heart !

Saviez-vous que le 30 juillet est la journée mondiale contre la traite des êtres humains ?
Cette année, l’accent est mis sur la protection des enfants contre ce crime.

Parce qu’un tiers des victimes sont des enfants
Parce que les trafiquants ne connaissent pas de frontières
Parce que l’exploitation d’enfants a lieu partout, y compris en Belgique
Parce que chacun d’entre nous devrait être capable d’identifier les signes

Rejoignez la campagne Blue Heart et relayez-la autour de vous !

Go4Tips, kesako?

La nouvelle application Go4Tips “Je dis STOP!” est un outil innovant créé par ECPAT Belgique pour sensibiliser le grand public et les professionnels à l’exploitation sexuelle des enfants dans le voyage et le tourisme.

Que retenons-nous exactement d’une formation ? Pas grand-chose si nous ne ré-activons pas régulièrement les connaissances.

Au moyen de carte interactives téléchargeables gratuitement, tout un chacun peut tester ses connaissances sur le sujet, mais aussi se rappeler des réflexes à adopter. L’essayer, c’est l’adopter !

3147 fois merci !

Grâce à votre prodigieux soutien, ECPAT Belgique a pu récolter 3147 euros!! Cet argent va permettre de mener à bien le projet (Dé)clic et, donc, de sensibiliser un maximum de jeunes à l’utilisation responsable des nouvelles technologies. La mise en place du projet sera entamée dès septembre 2018. Si vous avez, dans votre entourage, une école ou un centre pour mineurs étrangers non-accompagnés qui serait intéressé par une collaboration, n’hésitez pas à nous en faire part.

Encore merci pour votre générosité qui nous va droit au cœur et stay tuned !

Child Protection Summit en Colombie

Prenez 400 professionnels engagés, venant de différents secteurs et d’une centaine de pays.

Réunissez-les pendant deux jours autour du thème : « la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le voyage et le tourisme ».

Et vous aurez un bouillonnement d’idées, de motivation et d’initiatives innovantes pour mieux protéger les enfants, comme le Call for Action

C’est exactement ce qui s’est passé lors de l’International Child Protection Summit organisé par le gouvernement colombien et ECPAT Colombie, du 6 au 7 juin 2018 (Bogota).

Lors de cette conférence, ECPAT Belgique a été invité à partager ses bonnes pratiques en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le voyage et le tourisme. Ce fut l’occasion de présenter la campagne « Je dis STOP ! », une initiative multisectorielle unique en Europe ainsi que les méthodologies innovantes utilisée par ECPAT Belgique pour sensibiliser à la problématique.

L’Assemblée internationale d’ECPAT s’est également tenue à Bogota (5 juin). Un moment indispensable permettant aux 102 membres du réseau ECPAT de renforcer leurs synergies et leurs stratégies pour être toujours plus efficace dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Des moments structurants, motivants et aussi très émouvants.

Colloque « La prostitution des mineur-e-s et des jeunes »

ECPAT Belgique a été invité à présenter son travail au Colloque « La prostitution des mineur-e-s et des jeunes » organisé par le Centre Femmes-Hommes de Verviers et l’asbl Isala.

Une conférence bien nécessaire étant donné le peu d’information sur la problématique. Ses différentes formes comme la prostitution étudiante, l’exploitation sexuelle de jeunes Nigérianes, le proxénétisme d’ados ont été abordées, mais également les éléments qui participent à la non visibilité et à l’impunité du crime, par exemple, la culture du viol et l’hypersexualisation. Un éclairage a également été donné quant au contexte légal belge. Et une survivante a livré un témoignage particulièrement émouvant mais également révoltant sur le laxisme de la société par rapport à la problématique.

Encourageant toutefois, des politiques comme Sophie Lambert, (échevine PS de l’égalité des chances de la ville de Verviers), Isabelle Stommen (députée callone cdH) et Hélène Ryckmans (députée wallone Ecolo) ont pris position fermement contre ce phénomène et ont mentionné leur volonté de mettre en place des pistes très concrètes. Affaire à suivre donc !

30 jours pour réunir 3000 euros !

Par manque de financements, ECPAT Belgique va devoir arrêter ses activités de prévention sur la sécurité en ligne auprès des jeunes.

Cela nous révolte car les enfants doivent continuer à être protégés contre l’exploitation sexuelle !

C’est pourquoi ECPAT Belgique s’est lancé le défi fou de mettre en place un crowdfunding.

Il reste 30 jours pour réunir 3000 euros.

Le saviez-vous ?

En Europe, un adolescent sur trois est déjà rentré en contact avec un inconnu en ligne.

Cela n’arrive pas qu’aux autres, tous les milieux sont concernés.

Et si c’était votre enfant ?

Soutenir le projet (Dé)clic, c’est soutenir un projet pertinent, pérenne et efficace, qui rend les ados acteurs de leur prévention.

 

Merci d’avance pour votre contribution et vos partages.

Ils et elles l’ont fait !

Pour la première fois, ECPAT Belgique a participé aux 20 km de Bruxelles et ce fut une réussite !

Nos sportifs et sportives ont bravé la chaleur pour courir sous les couleurs d’ECPAT Belgique.

Leur motivation et leur implication ont permis de rapporter plus de 600 euros, afin de lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants.

Merci à toutes et tous et rendez-vous l’an prochain !