Conférence finale du projet PAHT à Bucarest

ECPAT Belgique a pris part à la deuxième année du projet « Parliamentarians Against Human Trafficking« , visant à mettre en place au sein de l’Union européenne un réseau de parlementaires nationaux faisant de la traite des êtres humains une priorité.

Le réseau compte à présent des parlementaires nationaux d’une quinzaine de pays qui ont participé au projet, notamment via des conférences et des séminaires dans les pays participants.

ECPAT Belgique a réussi à mobiliser les parlementaires belges Nahima Lanjri et Vanessa Matz afin de participer au projet.

La conférence finale a eu lieu à Bucarest les 26 et 27 juin. Katlijn Declercq, administratrice d’ECPAT Belgique et Représentante régionale de l’Europe de l’Ouest au CA d’ECPAT International, a modéré la discussion clôturant le premier jour de la conférence.

Conférence finale du projet "PAHT" à Bucarest

Conférence finale du projet « PAHT » à Bucarest

 

Source: PAHT

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Réunion annuelle pour le projet Mario, Budapest

ECPAT Belgique est partenaire du projet « Mario II » mené par Terre des Hommes International à Budapest.

Le projet a pour objectif d’offrir une meilleure protection aux enfants migrants, particulièrement en provenance des pays de l’Europe de l’Est et du Sud-Est. Il se décline à la fois sur le terrain, via le renforcement des dispositifs de protection nationaux, mais aussi au niveau politique, en plaidant pour une meilleur protection des enfants migrants à l’échelon européen. Avec le bureau de Terre des Hommes à Bruxelles, ECPAT Belgique est responsable du volet lobbying et a pour mission de suivre, évaluer et stimuler les politiques en la matière.

Participants du projet Mario II

Participants du projet Mario II

 

ECPAT Belgique a donc été invité à participer à la première réunion annuelle du projet Mario II à Budapest (21 juin 2013), et, avec Terre des Hommes Bruxelles, il a présenté le travail de lobbying effectué à Bruxelles pour une meilleure protection des enfants migrants.

Exposé de Pierre Cazenave, coordinateur du projet

Exposé de Pierre Cazenave, coordinateur du projet

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Pénalisation de la mendicité : le Comité des droits de l’enfant des Nations unies remet les pendules à l’heure

La Présidente du Comité des droits de l’enfant des Nations unies, Madame Kirsten Sandberg, confirme que le Comité n’appelle pas à la pénalisation de la mendicité. Celui-ci rappelle que les parents ne doivent pas être emprisonnés pour avoir mendié avec leurs enfants mais que, par contre, toute loi ou toute décision individuelle affectant les enfants doit être prise en conformité avec l’intérêt supérieur des enfants et que chaque enfant a le droit de rester avec ses parents et de grandir dans un environnement familial et social propice à son développement. Les décisions qui concernent les enfants doivent toujours être prises sur base individuelle, en tenant compte de l’intérêt supérieur des enfants concernés.

La CODE se réjouit grandement de cette clarification. Il s’agit d’une information majeure émanant de la plus haute autorité en matière de droits de l’enfant. Les sénateurs chargés de l’examen du projet de loi concernant la pénalisation de la mendicité avec enfants ne pourront pas ignorer cette donnée. Si le projet devait être adopté malgré tout, il est désormais clair qu’il se trouverait en contradiction avec la Convention internationale des droits de l’enfant, dont la Belgique est signataire.

Pour le communiqué de presse, cliquez ici.

 

Source: La CODE

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Réunion internationale d’experts, projet « Don’t Look Away », Varsovie

Les 13 et 14 juin derniers, ECPAT Belgique a participé à la réunion internationale d’experts du projet « Don’t Look Away » (Ne détournez pas le regard) qui s’est tenue à Varsovie.

Conférence de presse

Conférence de presse

 

ECPAT Belgique est partenaire associé du projet de trois ans, coordonné par ECPAT France et visant, d’une part à sensibiliser le grand public/les professionnels du tourisme à la problématique du tourisme sexuel avec des enfants, particulièrement durant les grands évènements sportifs et d’autre part, à encourager le signalement de ces abus via une ligne européenne.

La réunion internationale s’est focalisée sur la lutte contre le tourisme sexuel avec des enfants durant les grands évènements sportifs et l’échange de bonnes pratiques, afin que le Brésil, qui accueillera la Coupe du Monde de football (2014) et les Jeux Olympiques (2016), puisse bénéficier de l’expérience de pays comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne/Autriche, l’Afrique du Sud ou la Pologne/Ukraine qui ont accueilli récemment des grands rassemblements sportifs.

Réunion internationale des experts, projet européen "Don't Look Away"

Réunion internationale des experts, projet européen « Don’t Look Away »

 

Lien vers le résumé de la conférence

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

 

Lancement du projet « Make-IT-Safe » en Belgique

A l’occasion du Safer Internet Day, ECPAT Belgique est fier d’annoncer le lancement du projet « Make-IT-Safe », mené en collaboration avec 4 autres groupes ECPAT en Europe.

Lancement du projet Make-IT-Safe

Lancement du projet Make-IT-Safe

 

Ce projet a pour but de sensibiliser les jeunes à une utilisation sûre et responsable d’Internet, afin de se protéger contre les risques potentiels liés à l’exploitation sexuelle et l’abus en ligne (sexting, grooming, etc.).

Originalité du projet: ce sont les jeunes eux-mêmes qui sont acteurs de leur propre prévention, via la méthode « peer-2-peer ».  Dans chaque groupe participant au projet, deux jeunes deviendront des « peer experts » en matière de sécurité en ligne, c’est-à-dire des points de contacts pour leurs pairs en cas de problème.

Des coaches les accompagneront dans leur tâche et permettront de pérenniser le projet au sein du groupe.

 

Le projet durera deux ans et est co-financé par la Commission européenne.

Plus de détails concernant les activités seront postés ultérieurement.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

« Parliamentarians Against Human Trafficking », Madrid, 18 Janvier

ECPAT Belgique a eu le plaisir de participer au séminaire « Parliamentarians Against Human Trafficking » (Parlementaires contre la traite des êtres humains) qui a eu lieu vendredi 18 janvier à Madrid. La Sénatrice Vanessa Matz faisait partie de la délégation belge et son engagement est précieux pour notre combat.

Séminaire «Parliamentarians Against Human Trafficking »

Séminaire «Parliamentarians Against Human Trafficking »

 

Ce séminaire fait partie d’un projet de deux ans, coordonné notamment par ECPAT Royaume Uni, pour créer et développer un réseau de parlementaires nationaux sensibilisés à la problématique de la traite des êtres humains.

Ce réseau permettra aux parlementaires de chaque pays de collaborer de manière plus efficace avec leurs pairs d’autres pays, ainsi que de relayer l’information au sein de leurs propres parlements nationaux.A ce jour, le réseau représente 8 pays.

 

Le prochain séminaire aura lieu à Vilnius en avril 2013.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

Source: PAHT

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Opération anti-pédophilie internationale: 245 personnes arrêtées

Une opération internationale menée contre la pédopornographie a permis d’arrêter 245 personnes et surtout de libérer 44 enfants maltraités. La plupart de ces arrestations ont eu lieu aux Etats-Unis. Mais d’autres pays sont également concernés.

Les perquisitions aux Etats-Unis visaient des suspects en possession de films pédopornographiques, des hommes accusés aussi d’avoir produit ces films et de les avoir diffusé.

123 victimes mineurs identifiées dont 110 aux Etats Unis. 70 filles et 53 garçons dont certains très jeunes.

44 enfants ont pu être libérés lors de ces actions policières. Des résultats prometteurs côté judiciaire, selon les enquêteurs. Mais ces résultats demeurent inquiétants côté humain. L’exploitation des enfants reste un fléau en expansion.

L'opération Tournesol a permis de libérer 44 enfants

L’opération Tournesol a permis de libérer 44 enfants

 

L’opération portait le nom de « Tournesol » en souvenir d’une autre action policière, le sauvetage d’une petite fille enlevée et apparue sur la Toile. En arrière plan, un panneau routier avec un tournesol. Or, il n’y a que l’Etat du Kansas qui place ce symbole sur ces panneaux. Le tournesol avait alors mis les enquêteurs sur la piste.

 

Source: RTBF

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Child trafficking: widespread and unpunished

Our colleague from ECPAT UK, Colin Walker, was interviewed on Euronews On the Frontline news programme about the EU Directive on Trafficking.

 

Selling children into slavery – it is one of the world’s most heinous crimes and it is on the rise. By its very nature, trafficking is extremely hard to quantify – conservative estimates put the number of children trafficked globally at 1.2 million and those who are forced into slavery at 5.5 million.

In this edition our guests are Colin Walker, Deputy Director of the UK branch of the NGO ECPAT leading rights organisation for children, and Rani Hong, UN.GIFT Special Advisor on human trafficking and founder of the Tronie Foundation.

 

Source: Euronews

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

48 pays s’unissent pour lutter contre les abus sexuels commis contre des enfants via internet

Le 5 décembre a été lancée l’alliance mondiale contre les abus sexuels commis contre des enfants via internet. Cette initiative vise à rassembler les décideurs de l’ensemble de la planète afin de mieux identifier et aider les victimes de ces actes et de poursuivre leurs auteurs.

ECPAT International est intervenu comme expert lors de la conférence, notamment en présentant la nature des abus perpétrés sur des enfants en ligne.

Global Alliance Against Child Sexual Abuse Online

Global Alliance Against Child Sexual Abuse Online

Les pays membres de l’alliance se sont engagés sur un certain nombre d’objectifs et de buts stratégiques. Ce renforcement de la coopération internationale permettra de lutter plus efficacement contre les abus sexuels commis contre des enfants via internet, notamment:

  • intensifier les efforts d’identification des victimes et faire en sorte qu’elles reçoivent l’aide, le soutien et la protection qui s’imposent;
  • intensifier les efforts visant à enquêter dans les cas d’abus sexuel commis contre des enfants via internet et à identifier les auteurs d’infractions ainsi qu’à engager des poursuites contre eux;
  • sensibiliser davantage les enfants aux risques que comporte internet, y compris la production d’images par les enfants eux-mêmes et les méthodes de sollicitation à des fins sexuelles («grooming») utilisées par les pédophiles;
  • réduire la disponibilité de matériel pédopornographique sur internet et éviter que les enfants ne soient victimes de nouveaux abus.

On estime que plus d’un million d’images d’enfants victimes d’abus sexuels et d’exploitation sexuelle sont actuellement disponibles sur internet. Selon l’UNODC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime), 50 000 nouvelles images d’enfants abusés sont ajoutées chaque année.

 

Source: Europa

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Festival des droits de l’enfant 2012

La seconde édition du Festival des droits de l’enfant se tiendra ce dimanche 25 novembre, de 9h30 à 20h30 à Bruxelles (Flagey et Salle Lumen).

Dans le cadre de la journée nationale des droits de l’enfant, cette grande fête populaire, gratuite et ouverte à tous, sera une nouvelle occasion de faire découvrir, de manière ludique et récréative, la Convention internationale des droits de l’enfant au plus grand nombre, notamment par l’installation d’un Village des droits de l’enfant.

Installé de 9h30 à 17h30 autour des lieux où se tiendront les spectacles et concerts qui rythmeront cette journée, ce village sera constitué de différents stands proposant des activités de sensibilisation aux droits de l’enfant, à l’attention de différentes catégories d’âge (2,5-5 ans, 6-12 ans, 12-18 ans). Les enfants et les jeunes y seront invités à participer à de multiples animations en lien avec leurs droits.

La Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) dont ECPAT Belgique est membre sera représentée durant cet événement.

 

Source: Zero18.be

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »