Ensemble contre l’exploitation sexuelle des enfants

Le 24 avril, ECPAT Belgique a présenté les résultats d’une recherche menée sur la thématique « child friendly justice » lors d’un journée d’étude organisée par Missing Children Europe (MCE), eNACSO et ECPAT International à Bruxelles.

L’objectif de la réunion était d’identifier les défis et les bonnes pratiques dans la mise en oeuvre de la Directive européenne 2011/93/EU contre l’exploitation sexuelle et l’abus sexuel des enfants. Les résultats présentés étaient basés sur l’analyse de 27 contributions venant de rapporteurs nationaux sur la mise en oeuvre de la Directive dans leur Etat membre respectif.

Workshop 24-04-2015

Sur les 7 sujets ayant fait l’objet d’une analyse approfondie, 3 ont été présentés durant la journée: une justice adaptée aux enfants (ECPAT), l’interdiction consécutive à des condamnations (MCE) et le grooming (eNACSO). Environ 40 représentants d’ONG, des institutions européennes et des représentations permanentes des Etats membres étaient présents lors de la journée, qui a été positivement évaluée par l’ensemble des participants.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Matériels à caractère pornographique mettant en scène des enfants : nouvelles tendances inquiétantes!

L’agence Europol via la Coalition financière européenne contre l’exploitation sexuelle des enfants a publié son dernier rapport sur l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales. Europol a identifié de nouvelles tendances inquiétantes concernant l’exploitation sexuelle commerciale des enfants en ligne, notamment des nouveaux moyens de distribution et de transaction à travers le « Deep Web » et le « Darknet ».Nouvelle image

En outre, de plus en plus d’abus en ligne sont commis en « live » (webcam; child sex tourism) et restent particulièrement difficiles à traquer pour les autorités policières.

Il y a une nette évolution dans les méthodes de paiement. Des cartes de crédit traditionnelles on passe à des moyens virtuels de paiement comme le « Bitcoin ».

Une des conclusions du rapport indique la nécessité de davantage de coopération pour stopper ces nouvelles tendances.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Les jeunes migrants européens insuffisamment protégés

Le 05 mars s’est tenue à Bruxelles, la conférence du projet Mario II mené par Terres des Hommes et pour lequel ECPAT Belgique est partenaire. Cette conférence accueillie par la MEP Nathalie Griesbeck, a rassemblé des experts, des ONG ainsi que des membres de l’Union Européenne.

 

Mario

 

Cette rencontre a été l’occasion de présenter la vulnérabilité de ces jeunes migrants européens et de pointer les manques en matière de législation et de systèmes de protection. Des recommandations ont été faites pour améliorer les conditions de ces jeunes et seront portées à la Commission Européenne.

Publications des recherches Mario II sur les jeunes migrants européens (en anglais)

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Les outils Make-IT-Safe diffusés durant le Safer Internet Day 2015

Le Safer Internet Day, journée mondiale dédiée à la promotion d’une utilisation plus responsable des nouvelles technologies chez les jeunes, a été l’occasion pour ECPAT Belgique de faire un zoom sur les outils de prévention réalisés par des jeunes dans le cadre du projet Make-IT-Safe.

Real life virtual life

C’est à travers des films de sensibilisation et de BD, à la fois sérieux et humoristiques, que les jeunes se sont exprimés. Ils visent à provoquer une réflexion sur les risques liés à l’utilisation d’Internet et relayer entre adolescents des informations sur la sécurité en ligne. Découvrez leurs réalisations et n’hésitez pas à les diffuser très largement.

Les vidéos

Tout ce que tu fais sur le Net, oserais-tu le faire dans la rue?

Ton écran ne te protège pas

Tes actes ont des conséquences

Partager une photo c’est s’exposer

La confiance ça se construit 

 

BD sur le mot de passe, le grooming et le droit à l’image

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Lancement des outils Make-IT-Safe en Belgique


IMG_4774 Au terme de deux années fructueuses, ECPAT Belgique et tous les participants au projet lancent aujourd’hui les outils Make-IT-Safe.

En tout, 6 clips vidéos, 3 romans photos et 2 manuels de formation ont été créés et sont à la disposition de tous ceux qui souhaitent les utiliser avec d’autres groupes de jeunes.

Les thèmes abordés regroupent le droit à l’image, la sécurisation des mots de passe, le respect de la vie privée, le sexting, le grooming ou encore le harcèlement en ligne.

Les outils de sensibilisation – vidéos et romans photos – ont été élaborés par différents groupes de jeunes belges : scouts, écoles, AMO, et centres pour mineurs non accompagnés. Tandis que les deux manuels de formation, l’un destiné aux jeunes, l’autre aux coachs, ont été respectivement réalisés par ECPAT Autriche et ECPAT Pays-Bas.

 

Films

Tout ce que tu fais sur le Net, oserais-tu le faire dans la rue

Ton écran ne te protège pas

Tes actes ont des conséquences

Partager une photo c’est s’exposer

La confiance ça se construit 

Bien utiliser Internet ça s’apprend

 

BD

BD Make-IT-Safe FR

BD Make-IT-Safe EN

 

Pour plus d’informations :

Newsletter Make-IT-Safe Décembre 2014

Communiqué de presse

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Assemblée générale d’ECPAT International, 2-3 décembre, Paris

La 6e Assemblée générale d’ECPAT International a eu lieu à Paris les 2 et 3 décembre 2014.

Ce rassemblement a réuni plus de 80 groupes provenant de 76 pays afin d’approuver les orientations stratégiques du réseau ECPAT 2015-2018. Ces lignes directrices doivent permettre à ECPAT de renforcer sa position d’organisation « leader » en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants et assurer une meilleure protection des enfants contre ces crimes.

 

6th Assembly logo

 

Outre les défis qui attendent le réseau dans les prochaines années, la nouvelle étude globale sur l’exploitation sexuelle commerciale des enfants dans le contexte du tourisme a été annoncée et concernera plus de 30 pays à travers le monde. Sa date de sortie est prévue pour 2016.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Conférence finale du projet Make-IT-Safe

Les 17 et 18 novembre s’est tenue à Bruxelles la conférence de clôture du projet Make-IT-Safe!

Elle a rassemblé des jeunes, des coachs et les équipes ECPAT des 5 pays participants (Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas, Royaume Uni) afin de partager les expériences au niveau national et de réfléchir ensemble au futur du projet.

Des représentants du Conseil de l’Europe, de la Commission européenne, du Délégué Général aux Droits de l’Enfant, de EU Kids Online et de Rutgers WPF ont également participé à une session interactive avec les jeunes sur les moyens de garantir la sécurité en ligne.

La participation a été le maître mot de cette conférence puisque les jeunes ont pris une part active à sa préparation et aux différentes sessions.

Les deux peer experts belges ont été ravis par l’expérience et les outils créés en Belgique ont eu beaucoup de succès!

Résumé de la conférence finale

Communiqué de presse Conférence finale Make IT Safe

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

25 ans de droits de l’enfant. Mais quelle protection contre l’exploitation sexuelle commerciale?

LogoCRC25En ce 20 novembre 2014, jour anniversaire des 25 ans de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, ECPAT Belgique publie un bilan des actions mises en place en Belgique pour lutter contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants.

 

En Belgique, l’exploitation sexuelle des enfants persiste, et des mineurs étrangers tout comme des mineurs d’origine belge en sont toujours victimes.

Malgré un arsenal législatif solide et les actions déjà prises en la matière au niveau national, des mesures supplémentaires devraient être mises en place pour protéger les enfants contre ces crimes. Le rapport d’ECPAT Belgique liste des actions prioritaires, nécessaires pour lutter activement contre ce fléau.

Parmi celles-ci se trouvent l’adoption d’un Plan d’action national contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants ; le renforcement de la formation du personnel susceptible d’entrer en contact avec des victimes et un meilleur soutien de ces dernières; ainsi qu’une meilleure participation des enfants et des jeunes pour mettre fin à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants

Voir aussi notre analyse « La Convention pour les droits de l’enfant, 25 ans après : avancées et défis dans la lutte contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants » et le Communiqué de presse.

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

ACCOR Belgique signe le Code

 

Capture d’écran 2014-11-21 à 14.46.56

Danielle Van Kerckhoven, administratrice et fondatrice d’ECPAT Belgique (gauche) & Caro van Eekelen, Chief Operating Officer à ACCOR Hotel Services BeNeLux (droite)

ECPAT Belgique se réjouit de la signature par ACCOR Belgique du « Code de Conduite pour la Protection des Enfants contre l’exploitation sexuelle dans le tourisme » un geste fort posé la veille du 25ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. La Belgique devient ainsi le 37ème pays dans lequel le groupe hôtelier prend cet engagement.

La lutte contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants requiert l’engagement de tous les secteurs en contact avec les victimes ou les abuseurs potentiels. Le groupe ACCOR est un acteur majeur du secteur du tourisme avec 3600 hôtels à travers le monde.
Engagé aux côtés d’ECPAT International depuis de nombreuses années via ce même Code de conduite, ACCOR a décidé de renforcer son implication en signant le Code au niveau belge.

Cette signature marque le début d’un processus de mise en place des 6 critères du Code en Belgique. Concrètement, cet acte symbolique engage le groupe hôtelier à établir des procédures claires de lutte contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants et à former son personnel à la problématique afin de prévenir et signaler les abus.

A partir de janvier et en collaboration étroite avec ECPAT Belgique, tous les collaborateurs seront formés pour pouvoir réagir face à un cas suspect ou avéré d’exploitation sexuelle d’enfants. « Personne ne doit laisser passer une situation d’abus d’un enfant, et il est important que chaque membre du personnel sache quoi faire s’il/elle a un doute », explique Katlijn Declercq, Vice- Présidente d’ECPAT International. Le groupe devra également fournir des informations aux voyageurs sur les possibilités de signalement de cas suspects. ACCOR Belgique sensibilisera ses clients à l’existence du nouveau site Je dis STOP ! et leur distribuera la documentation d’ECPAT afin de savoir quoi faire en cas de situation suspecte.

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Didier Reynders dit STOP !

Ariane Couvreur d'ECPAT Belgique & Didier Reynders, Ministre des Affaires Étrangères

Le 6 novembre s’est tenue la conférence de presse du lancement du site Je dis STOP en présence du Ministre des Affaires Étrangères, Didier Reynders.

Cet outil, véritable innovation en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants, a bénéficié d’un large auditoire et de l’intervention du Ministre, qui s’est longuement exprimé sur l’importance et le rôle du site Je dis STOP.

M. Reynders n’était pas le seul, de nombreux journalistes ainsi qu’un collectif motivé incluant tous les partenaires du Groupe STOP, ainsi que certains sponsors financiers avaient fait le déplacement afin de soutenir l’initiative.

A rappeler d’ailleurs que ce site est une initiative du Groupe STOP, composé de la Police, des Affaires étrangères, de la Défense, de la Justice (Service de la Politique criminelle), de la Fédération de l’Industrie du Tourisme, de la Fédération Royale Belge des transporteurs et des prestataires de services logistiques, de Plan Belgique, de Child Focus, de la Fondation Samilia et d’ECPAT Belgique. Il a été développé par Now.be.

Article de presse Métro et Libre Belgique

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »