Recommandations du réseau EU Kids Online

Le réseau EU Kids Online vient de publier les résultats d’une enquête menée de 2011 à 2014, au sein des 28 pays membres de l’Union européenne et portant sur les expériences et pratiques des enfants en ligne. Il apparaît que 38% des 9-12 ans ont un profil sur un ou plusieurs réseaux sociaux, bien que cela soit interdit avant 13 ans. Cependant, seulement la moitié d’entre eux seraient capables de changer leurs paramètres de confidentialité ! Encore plus alarmant, 30% d’entre eux auraient également été en contact avec une personne qu’ils ne connaissaient pas.

 

Final recommendations for policy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EU Kids Online propose une série de recommandations qu’ECPAT Belgique soutient totalement et met en oeuvre dans sont projet Make-IT-Safe. L’accent doit être mis sur l’éducation des enfants entre eux et sur l’apprentissage d’un comportement proactif vis à vis des dangers, effaçant leurs messages ou bloquant les contacts indésirables, afin de sécuriser leurs informations personnelles. En parallèle, le rapport recommande de porter l’attention aux enfants sur l’importance d’agir lorsqu’ils sont témoins d’intimidations sur Internet.

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Aborder la sécurité en ligne: dépliant parents

Dans le cadre du projet Make-IT-Safe, les groupes ECPAT participants ont publié un dépliant à destination des parents. Cette brochure reprend quelques conseils pratiques pour que les parents puissent aborder la sécurité en ligne avec leur enfant. Construire une image en ligne, le harcèlement en ligne, les paramètres de sécurité, etc. sont quelques thèmes parmi d’autres qui figurent dans la brochure.

 

Dépliant parents Make-IT-Safe

 

Outre son caractère simple et très concret, l’originalité de ce dépliant est qu’il a été traduit dans de nombreuses langues: anglais, néerlandais, allemand, serbo-croate, arabe, turc, roumain, russe, bengali, hindi, punjabi, urdu et vietnamien.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Conférence :  » Facebook : ce qu’il est bon de savoir!

Le 11 septembre 2014 à Woluwé

Conférence :  » Facebook : ce qu’il est bon de savoir! »

 

Facebook: Pourquoi nous enfants y sont trop? Pourquoi nous devrions y être davantage?

Conférence ouverte aux parents ET aux adolescents

Facebook, c’est 1,25 milliard d’inscrits dans le monde, qui y passent 20 minutes par jour et ont en moyenne 140 amis. C’est également 350 millions de photos postées chaque jour, 16 millions d’événements créés par mois et 3,2 milliards de click chaque jour sur le bouton « like ». Bref : Facebook est devenu le troisième « plus grand pays » de notre planète après la Chine et l’Inde. Des chiffres astronomiques qui donnent à réfléchir…Et à  se poser les questions suivantes :  pourquoi nos enfants y sont trop ? Et pourquoi nous devrions y être davantage ?

Pour pouvoir l’utiliser de manière responsable, nous nous devons de comprendre comment fonctionne Facebook, quels sont les enjeux et les risques liés à son utilisation. Pour aborder ce thème, Parents-Thèses organise une conférence le 11 septembre prochain en compagnie deChristophe BUTSTRAEN, médiateur scolaire, spécialisé dans la gestion et la prévention des risques et dérives liés à l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication en milieu scolaireIl est également auteur du livre «  Internet, mes parents, mes profs et moi ».

Les points abordés lors de cette conférence seront les suivants:  Comment expliquer un tel succès ? Quels sont les « plus » de ce reseau social? Quelles sont les conditions de protection de la vie privée (souvent méconnues et régulièrement changeantes)? Comment paramétrer correctement son compte ? Quels sont les « bienfaits » et quelles sont les « dérives »? Dépendance ou surconsommation?…

L’objectif de la conférence est d’informer, de rassurer, de comprendre le mode d’emploi et de tenter de répondre à vos questions concernant l’utilisation de Facebook par les ados. Parce que si on en maitrise le foncitonnement, on peut, en tant que parent, mettre en place des règles plus justes et en toute conscience et, en tant qu’adolescent, avoir les clefs pour utliser ce réseau social de manière responsable.

Informations pratiques :

Orateur : Christophe Butstraen, médiateur scolaire et auteur

Date : 11 septembre 2014

Lieu : Cook & Book

Prix :

15 €/personne en payant directement en ligne via le lien ci-dessous.

Si vous n’êtes pas familier avec ce mode de paiement, vous pourrez payer votre place en liquide à l’entrée au prix de 20 € en envoyant obligaoirement votre demande par email avec vos coordonnées complètes.

Agenda :

19h30 : Accueil & verre de bienvenue offert

20h00 : Conférence/débat

21h30 : Possibilité de manger sur place enréservant aurès de Déborah Drion par email

 

Plus d’informations: Parents-thèses.be

Gmail a transmis des images ayant permis d’arrêter un pédophile

Un Américain de 41 ans a été arrêté par la police, à Houston (Texas) pour détention et promotion d’images pédopornographiques.

Jusqu’ici, l’affaire ressemble a beaucoup d’autres. Mais il se trouve qu’ici, c’est Google qui a donné l’information à la police locale. C’est ce que rapportent lesmédias locaux, dont KHOU :

« La police dit que Google a détecté des images explicites d’une jeune fille dans un e-mail que l’homme mis envoyait à un ami. Google a ensuite averti les autorités. »

Après avoir obtenu un mandat, la police a ensuite trouvé de la pornographie infantile sur le téléphone et la tablette de l’homme mis en cause. Interrogé, l’inspecteur Nettles, qui a procédé à l’interpellation, explique n’avoir aucune idée de comment Google a mis la main sur ces photos.

Source:Le Monde

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

En voyage au Brésil, ne fermez pas les yeux sur la prostitution enfantine !

Kaka_ECPAT_horizontal_fr_WEB

À l’approche de la Coupe du monde de football 2014 qui aura lieu au Brésil, les partenaires du groupe de travail « Stop prostitution enfantine » lancent une nouvelle campagne nationale contre l’exploitation sexuelle des enfants à l’intention des voyageurs en partance pour le Brésil et particulièrement des supporters se rendant à la Coupe du monde. Au Brésil, l’exploitation sexuelle des mineurs est un phénomène particulièrement préoccupant. Bien que les supporters de football ne constituent pas un public spécifiquement à risque, l’arrivée massive de voyageurs entraine un risque d’augmentation des cas d’exploitation sexuelle de mineurs.  

Les partenaires de la campagne « Stop prostitution enfantine » veulent rappeler aux voyageurs que sur place, s’ils sont témoins d’abus sexuels sur mineurs, le numéro d’écoute 100 est à leur disposition pour signaler directement aux autorités brésiliennes tout cas d’exploitation sexuelle. Il est également possible de signaler les cas d’exploitation sexuelle au retour en Belgique soit auprès de la police belge via le lien eCops sur le site www.polfed-fedpol.be soit auprès du point de contact www.stopprostitutionenfantine.be.

Communiqué de presse: En voyage au Brésil, ne ferme pas les yeux sur la prostitution enfantine!

FAQ Coupe du Monde et exploitation sexuelle des enfants

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Quels liens entre les événements sportifs et l’exploitation sexuelle des enfants?

ECPAT Belgique a réalisé deux analyses concernant les liens possibles entre les grands événements sportifs et l’exploitation sexuelle des enfants. La première analyse porte sur les liens en général entre les deux phénomènes et la deuxième concerne spécifiquement la Coupe du monde de football au Brésil.

Grands événements sportifs et exploitation sexuelle des enfants

Coupe du monde de football au Brésil

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

5e formation Make-IT-Safe

Le 6 mai s’est tenue la cinquième formation du projet Make-IT-Safe, qui a permis aux groupes d’échanger sur les différents roman-photos/films mis en place par les jeunes/coachs concernant le respect, le droit à l’image, le sexting et le mot de passe.

Durant la réunion, la diffusion du projet a également été discutée ainsi que les activités pour les parents et la pérennisation du projet. Des questionnaires ont été distribués aux jeunes et aux coachs en vue de l’évaluation à mis parcours du projet.

 

EU_Flagge

Financé par l’Union européenne

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Mise en place d’une nouvelle plateforme européenne de signalement

Dans le cadre du projet « Don’t Look Away », cordonné par ECPAT France, une nouvelle plateforme de signalement européenne pour les cas d’abus sexuels d’enfants à l’étranger vient d’être créée. Elle permet aux citoyens européens de rapporter des faits suspects même de l’étranger en fournissant des liens vers des mécanismes nationaux existants de signalement en ligne. En l’absence de mécanisme national de signalement, ce site fournira des informations alternatives sur la façon d’effectuer un signalement.

 

advice_body

 

 

Pour tous ceux qui voyagent: Ne détournez pas le regard de l’exploitation des enfants et signaler les situations suspectes! Les abuseurs peuvent également être poursuivis et condamnés dans leur pays d’origine pour des abus sexuels commis contre des enfants à l’étranger. Votre signalement est important.

btn-report4

 

 

European Platform developed to prosecute child sex tourism offenders

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Kaká et Juninho soutiennent la campagne “Don’t Look Away!”

             

ECPAT Belgique a à cœur de sensibiliser les voyageurs à la problématique de l’exploitation sexuelle commerciale des enfants, particulièrement durant les grands événements sportifs. Dans cette optique, ECPAT Belgique est partenaire associé de la campagne européenne « Don’t Look Away » coordonnée par ECPAT France.

Le 4 mars dernier, à 100 jours du coup d’envoi de la Coupe du Monde de football, ECPAT France a présenté les nouveaux visuels de la campagne « Don’t Look Away! ». Les joueurs de football brésiliens Kaká et Juninho se sont unis à cette campagne en prêtant leur image et en lançant un message commun de prévention: « Pendant la Coupe du Monde de football, restez un supporter responsable ».

 

 

Source: ECPAT France

 

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

 

Make-IT-Safe: parution de la 2ème newsletter

Dans le cadre du projet Make-IT-Safe, ECPAT Belgique promeut la sensibilisation des jeunes par les jeunes à une utilisation responsable des nouvelles technologies. Ce projet original vise à faire des jeunes les acteurs de leur propre prévention.

 

 

 

Depuis la parution de la première newsletter en décembre, de nombreuses activités ont été effectuées: nouvelles sessions de formation, réunion internationale à Berlin, finalisation des scénarios pour la création de l’outil de sensibilisation, etc.

Pour découvrir les avancées réalisées, consulter la deuxième newsletter du projet Make-IT-Safe en Belgique.

 

Newsletter Make-IT-Safe Mars 2013

 

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »