ECPAT Belgique sur RFI

A l’occasion de la journée mondiale contre l’exploitation sexuelle des enfants, ECPAT Belgique a été invité à participer à l’émission « 7 milliards de voisins » sur Radio France International pour parler de son travail, notamment contre le tourisme sexuel impliquant des enfants.

 

7 milliards de voisins

 

L’émission est disponible une semaine via le lien suivant.

Safer Internet Day 2014

A l’occasion du Safer Internet Day 2014, rejoignez nos « peer experts » pour promouvoir la sécurité en ligne et aider les jeunes à devenir des citoyens responsables en ligne!

 

 

 

Communiqué de presse

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Réunion internationale « Make-IT-Safe » à Berlin

Du 7 au 8 février 2014, les participants des 5 pays prenant part au projet « Make-IT-Safe » se sont rassemblés à Berlin pour une réunion internationale.

Deux jeunes, un coach, deux experts et deux membres de l’équipe ECPAT Belgique ont eu l’occasion d’échanger leurs expériences durant ces deux jours, particulièrement riches en apprentissages.

 

Make It Safe

Make it safe

Agenda de la réunion

Résumé de la réunion

Communiqué de presse

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Protocole d’accord entre ECPAT et l’ Internet Watch Foundation

Le 22 Janvier, au cours d’une visite du Secrétariat d’ECPAT International au Royaume-Uni, un protocole d’accord a été signé avec l’Internet Watch Foundation (IWF). IWF est la ligne d’assistance téléphonique du Royaume-Uni de signalement des contenus illicites en ligne.

Ce protocole d’accord formalisera la collaboration entre l’IWF et ECPAT avec un accent particulier sur le développement de l’action commune pour prévenir l’exploitation sexuelle des enfants en ligne et retirer tout matériel pédopornographique en ligne hébergé partout dans le monde.

Grâce à ce partenariat, ECPAT International collaborera dans l’identification et la réalisation d’évaluations préparées au niveau des pays pour établir des lignes d’assistance téléphonique, partager des informations et promouvoir des numéros verts dans les pays où il n’existe aucun mécanisme pour le moment.

En travaillant plus étroitement ensemble, nous irons vers un monde où aucun enfant ne souffre d’exploitation sexuelle en ligne.

 

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Appel à la ratification par la Belgique du 3ème Protocole facultatif

Le 19 décembre 2011, les Nations Unies avaient tenu à renforcer les mécanismes de contrôle de la Convention en adoptant un protocole facultatif qui établit une procédure de présentation de communications.

Ce protocole entend donner aux enfants une voie de recours international en cas de violation de leurs droits lorsque toutes les procédures judiciaires dans leur propre pays ont été épuisées.

Ouvert à la signature le 28 février 2012, le protocole a été ratifié par 10 Etats et entrera, par conséquent, en vigueur le 14 avril 2014.

Et en Belgique ?

Notre pays a joué un rôle important dans l’élaboration de ce protocole. Il figure en outre parmi les premiers pays à avoir signé le protocole en février 2012. A cette occasion, le Ministre des Affaires étrangères et la Ministre de la Justice indiquaient espérer que le protocole soit ratifié rapidement par la Belgique. Près de deux ans après cette déclaration et même si la plupart des entités ont déjà voté des textes d’assentiment au protocole, notre pays n’a cependant pas encore ratifié le texte.

On peut espérer que la Belgique qui fut souvent pionnière en matière de droits de l’homme et de droits de l’enfant continue à montrer l’exemple en s’engageant, sous l’actuelle législature encore, à permettre aux enfants d’exercer pleinement leurs droits en leur ouvrant un accès direct au Comité des droits de l’enfant.

 

Source: Communiqué de presse du Délégué général aux droits de l’enfant

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

 

 

 

Collaboration entre ECPAT et Child Helpline International‏

Child Helpline International (CHI) est un réseau mondial de lignes d’assistance téléphoniques pour les enfants et les jeunes. CHI utilise les données des lignes d’assistance téléphoniques pour mettre en évidence les lacunes dans les systèmes de protection de l’enfance et pour réaliser des actions de plaidoyer en faveur de la défense des droits des enfants. L’année dernière, les lignes d’assistance téléphoniques de CHI dans 150 pays ont reçu 13,4 millions appels d’enfants et de jeunes, y compris des victimes d’ESEC.

Le 26 novembre 2013, ECPAT International et CHI ont signé un protocole d’accord. Le protocole d’accord se focalise sur trois domaines-clés de collaboration: le plaidoyer, le renforcement des capacités et la recherche thématique.

……………………………..

Child Helpline International (CHI) is a global network of child helplines for children and young people. CHI uses child helpline data and knowledge to highlight gaps in child protection systems and advocate for the rights of children. Last year, helplines from the CHI network spanning 150 countries received 13.4 million contacts from children and young people, including victims of CSEC.

On 26 November 2013, ECPAT International and CHI signed a Memorandum of Understanding. The agreement focuses on three key areas of collaboration: advocacy, capacity building and thematic research.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Vidéo retraçant l’histoire du réseau ECPAT International

Une vidéo retraçant l’histoire du réseau ECPAT International et expliquant ses activités pour lutter contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants, a été présentée lors de la remise du Conrad Hilton Prize à New York.

Le Conrad Hilton Prize, plus haute distinction pour l’action humanitaire, avait été remis le 23 Octobre dernier à ECPAT International en récompense de l’ensemble du travail réalisé par ses membres depuis plus de 20 ans.

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Sweetie dénonce le « webcam child sex tourism »

L’ONG Terre des Hommes Pays-Bas a créé une fillette philippine virtuelle «Sweetie» que des dizaines de milliers de «prédateurs» ont contactée, prêts à payer pour voir cette enfant de dix ans se livrer à des actes sexuels par webcam. Parmi ces prédateurs, plus de 1.000 ont été identifiés dans 65 pays différents et leurs identités ont été transmises par l’ONG aux autorités compétentes, en particulier à Interpol.

Cette action avait pour but essentiel de sensibiliser l’opinion publique et les autorités à un phénomène en nette expansion: l’exploitation sexuelle des enfants sur internet notamment via l’utilisation de webcams.

 

Nouveau rapport d'Europol

Nouveau rapport d’Europol

 

Ce phénomène est une forme d’exploitation sexuelle particulièrement inquiétante car elle reste difficilement traçable, comme le démontre Europol dans son dernier rapport publié par l’ European Financial Coalition against Commercial Sexual Exploitation of Children. En 2012, le CEOP a reçu 8000 signalements concernant un total de 70 000 images et vidéos d’abus sexuel d’enfants: une augmentation de moitié par rapport à 2011.

Suite à ce coup médiatique, le Directeur de l’European Cybercrime Center, a réagi sur CNN à propos de la difficulté de traquer les pédophiles en ligne.

 

Source : La Libre Belgique 

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Nouvelles publications d’ECPAT Belgique et du CECLR

À l’occasion de la 7ème Journée Européenne contre la traite des êtres humains, ECPAT Belgique, tout comme le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre la racisme, ont respectivement publié un rapport sur la question de la traite des êtres humains.

En effet, la Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (La CODE) vient de publier l’analyse «  L’impact de la Directive européenne contre la traite des êtres humains sur la protection des enfants en Belgique » réalisée par Ariane Couvreur d’ECPAT Belgique.

Sans titre 2 Cette analyse vise à donner un aperçu des mesures que la Belgique doit adopter pour se conformer à la Directive afin d’assurer une meilleure protection des mineurs contre la traite des êtres humains.

 

De son côté, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre la racisme cgkr_webbanners_mensenhandel_frvient de publier son nouveau rapport annuel intitulé « Traite et trafic des êtres humains: Construire la confiance« .

La visée de ce rapport annuel est de dresser un portrait objectif et critique de l’évolution de la lutte contre la traite et le trafic des êtres humains en Belgique avec un focus sur la non-sanction des victimes.

 

 

Source: La CODE et Le CECLR

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

 

 

Les cyclistes du A21 Freedom Challenge accueillis au Parlement européen!

14 Octobre 2013- Les cyclistes du The A21 Campaign Freedom Challenge ont été accueillis, dans la perspective de la 7ème journée européenne de lutte contre la traite des êtres humains, au Parlement européen par sa Vice Présidente Isabelle Durant.

Ces derniers ont parcouru l’Europe à vélo, en suivant les routes les plus couramment empruntées par les trafiquants. Chaque étape de leur parcours a permis de sensibiliser la société civile sur la problématique de la traite.

 

Les cyclistes du A21 Freedom Challenge et Isabelle Durant, Vice-Présidente du Parlement européen

Les cyclistes du A21 Freedom Challenge et Isabelle Durant, Vice-Présidente du Parlement européen

 

ECPAT Belgique, la Fondation Samilia et PAG-ASA, ainsi que des représentants du Ministère de la Justice les ont accueillis à Bruxelles, afin de féliciter les cyclistes pour cet exploit et d’échanger sur le travail des différentes associations en matière de traite des êtres humains.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »