Child trafficking: widespread and unpunished

Our colleague from ECPAT UK, Colin Walker, was interviewed on Euronews On the Frontline news programme about the EU Directive on Trafficking.

 

Selling children into slavery – it is one of the world’s most heinous crimes and it is on the rise. By its very nature, trafficking is extremely hard to quantify – conservative estimates put the number of children trafficked globally at 1.2 million and those who are forced into slavery at 5.5 million.

In this edition our guests are Colin Walker, Deputy Director of the UK branch of the NGO ECPAT leading rights organisation for children, and Rani Hong, UN.GIFT Special Advisor on human trafficking and founder of the Tronie Foundation.

 

Source: Euronews

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

48 pays s’unissent pour lutter contre les abus sexuels commis contre des enfants via internet

Le 5 décembre a été lancée l’alliance mondiale contre les abus sexuels commis contre des enfants via internet. Cette initiative vise à rassembler les décideurs de l’ensemble de la planète afin de mieux identifier et aider les victimes de ces actes et de poursuivre leurs auteurs.

ECPAT International est intervenu comme expert lors de la conférence, notamment en présentant la nature des abus perpétrés sur des enfants en ligne.

Global Alliance Against Child Sexual Abuse Online

Global Alliance Against Child Sexual Abuse Online

Les pays membres de l’alliance se sont engagés sur un certain nombre d’objectifs et de buts stratégiques. Ce renforcement de la coopération internationale permettra de lutter plus efficacement contre les abus sexuels commis contre des enfants via internet, notamment:

  • intensifier les efforts d’identification des victimes et faire en sorte qu’elles reçoivent l’aide, le soutien et la protection qui s’imposent;
  • intensifier les efforts visant à enquêter dans les cas d’abus sexuel commis contre des enfants via internet et à identifier les auteurs d’infractions ainsi qu’à engager des poursuites contre eux;
  • sensibiliser davantage les enfants aux risques que comporte internet, y compris la production d’images par les enfants eux-mêmes et les méthodes de sollicitation à des fins sexuelles («grooming») utilisées par les pédophiles;
  • réduire la disponibilité de matériel pédopornographique sur internet et éviter que les enfants ne soient victimes de nouveaux abus.

On estime que plus d’un million d’images d’enfants victimes d’abus sexuels et d’exploitation sexuelle sont actuellement disponibles sur internet. Selon l’UNODC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime), 50 000 nouvelles images d’enfants abusés sont ajoutées chaque année.

 

Source: Europa

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Festival des droits de l’enfant 2012

La seconde édition du Festival des droits de l’enfant se tiendra ce dimanche 25 novembre, de 9h30 à 20h30 à Bruxelles (Flagey et Salle Lumen).

Dans le cadre de la journée nationale des droits de l’enfant, cette grande fête populaire, gratuite et ouverte à tous, sera une nouvelle occasion de faire découvrir, de manière ludique et récréative, la Convention internationale des droits de l’enfant au plus grand nombre, notamment par l’installation d’un Village des droits de l’enfant.

Installé de 9h30 à 17h30 autour des lieux où se tiendront les spectacles et concerts qui rythmeront cette journée, ce village sera constitué de différents stands proposant des activités de sensibilisation aux droits de l’enfant, à l’attention de différentes catégories d’âge (2,5-5 ans, 6-12 ans, 12-18 ans). Les enfants et les jeunes y seront invités à participer à de multiples animations en lien avec leurs droits.

La Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) dont ECPAT Belgique est membre sera représentée durant cet événement.

 

Source: Zero18.be

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Conférence annuelle des experts sur l’exploitation sexuelle des enfants

Cette année, Europol va accueillir la conférence annuelle des experts sur l’exploitation sexuelle des enfants du 13 au 15 Novembre 2012.
La conférence se tiendra sur trois jours et chaque jour sera consacré à un thème spécifique:
• 13 Novembre: «La nouvelle Coalition Financière Européenne, une initiative multipartite pour lutter contre la diffusion de matériel contenant l’abus des enfants à des fins commerciales ».
• 14 Novembre: « Projet HAVEN, une initiative d’Europol pour lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants commise par des citoyens de l’UE à l’étranger.  Les stratégies possibles et  formes de coopération»
• 15 Novembre: « les efforts des agents de force de l’ordre contre le soi-disant Darknet  » – la session de clôture réservée uniquement aux agents des forces de  l’ordre.
Les deux premiers jours seront ouverts aux agents des forces de l’ordre, aux organisations internationales, aux ONG, aux universitaires  et le secteur privé tandis que le troisième jour sera dédié exclusivement ouvert aux délégués de la police.

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Une campagne contre la « banalisation » du tourisme sexuel

ECPAT France, la Fondation Scelles et le SESI ont lancé mardi dernier à Paris une campagne européenne destinée à prévenir le développement du tourisme sexuel à l’occasion des prochains événements sportifs mondiaux.

En tant que partenaire de la campagne, ECPAT Belgique a également assisté à l’évènement.

Tourisme sexuel impliquant des enfants et grands évènements sportifs

Tourisme sexuel impliquant des enfants et grands évènements sportifs

 

On le dit trop peu : les grands événements sportifs favorisent le développement du tourisme sexuel, notamment à l’égard des mineurs. Car les mouvements de population qui y sont associés créent un effet d’aubaine que les réseaux criminels ne manquent pas d’exploiter.

 

En présence de Claire Brisset, ancienne défenseure des enfants, et de membres de l’OIT (organisation internationale du travail), ces organismes se sont dits déterminés à lutter contre la « banalisation » du phénomène dans la perspective de deux prochains événements sportifs mondiaux, qui se dérouleront au Brésil : la Coupe du monde de football en 2014 et les Jeux olympiques d’été de 2016. L’initiative est aussi soutenue par le SESI, le service social de l’industrie du Brésil.

 

La campagne comporte plusieurs volets:

  • La sensibilisation et le signalement concernant tout particulièrement les professionnels du tourisme.

« Nous travaillons actuellement sur un livret de signalement en milieu hôtelier », a indiqué Philippe Galland, le directeur d’Ecpat France, évoquant également des encarts de prévention à destination des touristes (dans les hôtels, les taxis, les aéroports, etc.).

  • La répression impliquant une réelle coopération des États.

Elle doit s’appuyer sur le principe d’extraterritorialité. Outil majeur de lutte contre le tourisme sexuel, ce principe permet au pays d’origine de poursuivre un abuseur, même lorsque les faits ont été commis dans un autre pays.

 

Source: ECPAT France

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

La traite des êtres humains reste une « tragédie européenne »

Le second rapport annuel du GRETA (Group of Experts against Trafficking in Human Beings) dénonce la persistance de cette flagrante violation des droits humains en Europe, dont beaucoup de victimes ne sont pas encore reconnues comme telles.

Le Conseil de l’Europe appelle les gouvernements à combattre toutes les formes de traite des êtres humains, en collaboration avec les différents acteurs concernés (société civile, police, justice).

Pour rappel, la Convention du Conseil de l’Europe contre la traite des êtres humains a été ratifiée par 37 pays européens à l’heure actuelle, dont 22 membres de l’Union européenne. Elle est un instrument légal fort pour combattre ce phénomène.

L’application de cette Convention par les Etats parties est contrôlée par le GRETA. Ce dernier effectue une série de visites dans chacun des pays, à l’issue desquelles un rapport est établi. L’évaluation de la Belgique est en cours et ECPAT Belgique a été consulté à ce sujet.

English version here

 

Source: GRETA

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Première Journée Internationale de la Fille

11 Octobre 2012 – À l’occasion de la toute première Journée internationale de la fille, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et ses partenaires se mobilisent pour mettre fin au mariage précoce– une violation fondamentale des droits humains aux répercussions dévastatrices pour ses victimes.

10-11-unfpa-ghulman

Les futurs époux Faiz Mohamed, 40 ans, et Ghulam Haider, 11 ans © Stephanie Sinclair / VII

 

Avec pour thème « Ma vie, mes droits, mettre fin au mariage forcé », la Journée est marquée par une série d’événements qui se dérouleront aujourd’hui pour sensibiliser l’opinion publique internationale à cette question d’importance.

 

 

 

 

En partenariat avec les gouvernements, la société civile et les agences, fonds et programmes des Nations Unies, l’UNICEF pose actuellement les fondations d’un programme de lutte contre le mariage précoce. Rien qu’en 2011, les gouvernements de 34 pays ont pris des mesures sur les plans social et économique ou se sont dotées de législations appropriées.

L’éducation est une des stratégies les plus efficaces pour protéger l’enfant du mariage. Lorsque les filles sont scolarisées plus longtemps, un changement d’attitude peut également se produire en termes d’opportunités offertes au sein de leur communauté.

Selon l’UNICEF, près de 70 millions de filles âgées de 20 à 24 ans – soit environ une sur trois – se sont mariées avant l’âge de 18 ans, 23 millions d’entre elles avant l’âge de 15 ans. Au niveau mondial, 400 millions de femmes âgées de 20 à 49 ans, soit 40% de la population féminine mondiale de cette tranche d’âge, ont été mariées prématurément.

 

Source: hrea

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Comment l’industrie du voyage peut contribuer à l’élimination du tourisme sexuel impliquant des enfants?

Fast Track  de BBC (une émission de nouvelles sur les voyages) a récemment accordé une interview à ECPAT International pour discuter du tourisme sexuel impliquant les enfants en Thaïlande et dans le monde entier

Source: BBC

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Congrès international sur l’abus et la négligence des enfants

Le 19e Congrès international sur l’abus et la négligence des enfants qui s’est tenu à Istanbul du 8 au 12 Septembre 2012 a rassemblé plus de 500 universitaires, des praticiens et des ONG pour partager les bonnes pratiques, discuter des nouveaux enjeux et  comprendre ce qui fonctionne dans la protection des enfants contre l’exploitation et la négligence sous le thème «Chaque Enfant est Important: Promouvoir des Partenariats Locaux, Nationaux et Internationaux pour la Protection des Enfants ».

ECPAT International à travers ses membres,  était présente tout au long du Congrès et a apporté une contribution visible au programme du Congrès:

• Centre International pour l’Enfance (CIE/ICC) et le Réseau des ONG de Lutte contre l’ESEC en Turquie (partie du groupe affilié d’ECPAT en Turquie) a dirigé une discussion de groupe sur l’ESEC pour les pays dans le Forum de Transition dans le cadre d’une partie du programme de pré-congrès le 8 Septembre

• le Groupe des Jeunes du Réseau des ONG de Lutte contre l’ESEC en Turquie a dirigé  un atelier de groupe sur des partenariats internationaux pour la protection des enfants le 8 Septembre

• ECPAT International a dirigé un colloque le 10 Septembre sur les réponses pluridisciplinaires et de partenariat pour prévenir et lutter contre l’exploitation sexuelle  des enfants à des fins commerciales avec des présentations données par  des organisations membres d’ECPAT International dont le Centre International pour l’ Enfance  et le Réseau des ONG de lutte contre l’ESEC en Turquie, ECPAT Belgique, l’Association Pédiatrique du Pakistan  (groupe affilié d’ECPAT), et l’Alliance Russe contre l’ESEC (groupe affilié d’ECPAT).

• ECPAT International et les membres de l’ISPCAN se sont également rencontrés dans une session distincte pour discuter des possibilités de partenariat pour le 20ème anniversaire du 1er Congrès mondial contre l’Exploitation Sexuelle des Enfants à des fins Commerciales (1996) en 2016.

 

Source: ISPCAN

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »

Le combat de la Reine de Suède contre l’exploitation des enfants

La Reine Silvia de Suède, qui soutient le combat d’ECPAT depuis ses débuts, a été interviewée dans le cadre du projet CNN Freedom Project contre la traite des êtres humains.

 

 

 

 

Source: CNN

 

Copyright ECPAT Belgique « Stop à l’exploitation sexuelle commerciale des enfants »